Wolf’s rain, la fin de l’humanité est jaune